test

Bienvenue sur le site internet de la commune de Saint-Prix

Nuisances aériennes

  /    /  Nuisances aériennes

Les riverains victime des nuisances aériennes

 

Près de 800 000 personnes sont survolées en Ile-de-France par des avions à l’arrivée ou au départ des aéroports d’Orly, de Roissy-Charles de Gaulle ou Le Bourget. Près de Roissy, 600 000 personnes sont survolées à moins de 1 000 mètres d’altitude. Ce sont autant de victimes des nuisances aériennes, qu’elles soient sonores ou sanitaires.

 

Pour mieux se faire entendre d’Aéroport de Paris, la Municipalité a décidé de soutenir l’ADVOCNAR, association qui lutte au quotidien contre les nuisances aériennes. En partenariat avec NatureParif, elle a également installé dans le parc de la mairie une station d’écoute pour disposer de données fiables et indépendantes sur le niveau des nuisances sonores.

 

La pollution issue de trafic aérien représente l’équivalent de 10 000 poids lourds. Pour notre tranquillité, notre santé et notre environnement, lutter contre les nuisances aériennes est primordial.

 

 

L’Advocnar

 

L’objectif de l’ADVOCNAR est la réduction significative des nuisances aériennes pour les populations survolées par le trafic de Roissy CDG et du Bourget.

 

Cet objectif de réduction des nuisances se décline en 4 revendications pour lesquelles il existe des solutions

 

  • Suppression des vols de nuit à Roissy CDG et au Bourget et instauration d’un couvre-feu de huit heures consécutives. C’est un droit pour chaque citoyen de disposer d’une période calme de repos.
  • Plafonnement strict des mouvements de l’aéroport CDG et du Bourget, et plus généralement du trafic en Ile de France, à un niveau permettant de réduire significativement les nuisances. Ce plafonnement existe déjà à Orly.
  • Mise en place rapide de procédures d’approche de moindre nuisance : relèvement de l’altitude de survol et application de la descente continue.
  • Renforcement des pouvoirs de l’ACNUSA, médiateur unique entre opérateurs publics et privés et représentants des populations concernées. Cet organisme devra prendre en compte tous les aspects du problème des nuisances aériennes bruit, pollution atmosphérique, respect des règles de navigation, d’urbanisme. Enfin il devra avoir des pouvoirs étendus de contrôle et de sanctions.

 

L’ADVOCNAR est activement soutenu par la commune de Saint-Prix. Des locaux sont mis à disposition de l’association. Une antenne a été installée dans le parc de la mairie pour évaluer les nuisances aériennes de manière indépendante.

 

En savoir plus sur l’ADVOCNAR

 

 

Collectif santé

Le Collectif Santé Nuisances Aériennes a commandité une étude auprès du C.R.E.T.E.I.L. (Centre de Recherche sur l’Espace, les Transports, l’Environnement et les Institutions Locales) sur les « Effets des nuisances aériennes sur la scolarité et la santé des enfants », renforçant nos arguments pour lutter contre les nuisances aériennes.

 

Vous pouvez télécharger l’étude du collectif santé.

Vous êtes Hors connexion