MONUMENTS HISTORIQUES

L’église de Saint-Prix

Elle est située au cœur du centre-bourg. Elle a été bâtie au XIIème siècle à l’emplacement d’un édifice antérieur du XIème siècle.  Après de nombreuses modifications au cours des siècles, sa grande qualité architecturale lui a permis d’être inscrite aux monuments historiques en 1926. 

Le Château de la Chasse

Il a vraisemblablement été édifié sous Charlemagne. Mais c’est durant le moyen âge qu’il acquiert la réputation de forteresse inexpugnable. Propriété de la famille de Montmorency, son emplacement stratégique entre la Normandie et Paris en fit l’objet des luttes entre Français et Anglais qui animèrent la France durant la guerre de cent ans. Devenu demeure de chasse, il accueillit notamment Louis XI, le fils du Grand Condé, ou le jeune Louis-Napoléon Bonaparte. 

Le Château de la Terrasse

« Connaissez-vous sur la colline / Qui joint Montlignon à Saint-Leu, / Une terrasse qui s’incline / Entre un bois sombre et le ciel bleu ? » s’exprimait Victor Hugo au Livre IV des Contemplations. Le célèbre auteur romantique passa de nombreux été à Saint-Prix au château de la Terrasse situé au 2 rue Auguste Rey jusqu’aux années 1840. La résidence a gardé l’aspect qui était le sien à la fin du XIXème siècle. Reconstruite sous l’Ancien Régime, sur l’emplacement d’une demeure datant de la fin du XVIème siècle, elle aurait eu ses jardins dessinés par Le Nôtre. 

 

La fontaine de Saint-Prix

Son origine médiévale est attestée par les fouilles archéologiques, est liée au pèlerinage qui se développe à partir du XVème siècle et s’amplifie durant tout le XVIème siècle autour des reliques de Saint-Prix : elle est doit apporter la guérison aux malades. La fontaine est restaurée en 1870 puis à nouveau à la fin du XXème siècle. 

 

L’ancien presbytère 

Il jouxte l’église au sud. Il est installé dans une forte pente et est reconnaissable par la silhouette de son toit à quatre pentes en tuiles plates, monté sur une charpente du XVIIème siècle. Dans les années 1980, des fouilles archéologiques ont mis en évidence une vaste cave profonde, couverte de six croisées d’ogives et arcs doubleaux, construite au XIIème siècle et restaurée au XVème siècle.  

 Saint-Prix - Ancien presbytere » par Clicsouris
 

Temple d’amour

Le petit temple d’Amour et la fontaine, avec sa vasque oblongue enserrée dans un escalier en fer à cheval, figurent sur le plan Loiret de 1783 dans les jardins du château de Rubelle. 

 
 

Massabielle

La ferme de Saint-Prix était la propriété des Célestins de Paris de 1520 à 1778. En 1791, un certain Jean Mauduit Larive acquiert la propriété, la fait raser, et construit à sa place une grande propriété connue sous le nom de Château de la Ferme. Aujourd’hui, il est plus connu sous le nom de Massabielle. 

 
 

Tour du Plumet

Cette tour date de 1863. Elle est l’œuvre du Baron Joseph Louis Léopold Double qui l’a édifiée dans un style troubadour. 

 
 

Cimetière Bosc

 Le cimetière Bosc est noyé dans la végétation de la forêt de Montmorency, à quelques pas du Château de la Chasse. Il abrite Louis-Augustin Bosc d’Antic (1759-1828) qui était un passionné d’histoire naturelle, élève du Jardin royal des plantes où il suivait les cours de Jussieu, et ami des Girondins durant la Révolution française.