LA FORET DE MONTMORENCY

 

Poumon vert de l’Ile-de-France

Plus grande forêt du Val-d’Oise (2 000 ha), la majeure partie de la forêt domaniale de Montmorency est gérée depuis 1980 par l’ONF. Cette forêt, très proche de Paris, a longtemps été menacée par l’urbanisation. Elle a donc été progressivement acquise par l’Etat entre 1933 et 1971.

Avec les forêts de Carnelle et de L’Isle-Adam, elle constitue un élément structurant du patrimoine naturel du département.

 

Une forêt de Châtaigniers

Depuis le Moyen-âge, la forêt est dominée par les châtaigniers. La châtaigne, très prisée à l’époque, servait de monnaie d’échange et d’aliment pour la population paysanne en période de disette ; le bois permettait de réaliser des tonneaux et des piquets de vignes pour les cultures installées sur la butte de Montmorency.

Le Châtaignier représente aujourd’hui 70% de couvert et les forestiers cherchent à diversifier les espèces, notamment avec le Chêne.

 

De glorieux visiteurs

Le Château de la Chasse, entouré de deux étangs, est l’un des lieux les plus surprenant et enchanteur de la forêt et de Saint-Prix. Ce château était un relai de chasse pour le Connétable de France et la famille de Montmorency. Ce souvenir demeure dans cette forêt giboyeuse.