RÉDUISONS NOS DÉCHETS

   Si on parle de biodiversité, alors nous devons mettre en
   oeuvre : c’est aussi l’opportunité de rétablir la place de
   l’animal dans la ville

 

La collecte hippomobile des déchets vert, depuis 2010, a permis de réduire de 21% le tonnage des déchets de la commune.


C’est très bien, mais pas suffisant.
Nous pouvons faire mieux.


Alors, nous avons décidé d’utiliser les services des lombrics et des poules pour réduire encore plus nos déchets.


Avec les poules, nous espérons franchir un nouveau cap dans la réduction des déchets ménagers.


En effet, les poules sont capables de réduire de 10% le contenu de nos poubelles. En plus elles fournissent des oeufs !


Dans un premier temps, nous avons fait appel à 13 familles volontaires pour accueillir les gallinacés pendant deux ans.


Chaque famille a été dotée de deux poules vendues 20 € pièce par la ferme d’Ecancourt, et d’un poulailler, fabriqué par les services municipaux, mis à disposition gratuitement par la municipalité.


Si le test s’avère concluant, les familles pourront garder leur poulailler.


Une autre façon de préserver la biodiversité et d’accueillir les animaux dans la ville : les moutons tondeurs.


Ainsi, chaque ovin broute 500 m² de parcelles en zone naturelle sensible, préservant ainsi la biodiversité dans le sol, tout en évitant les tontes motorisée, bruyantes, et polluantes.

 

 

 Téléchargez les articles Echo Régional et Le Parisien